L'opposition de principe de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) à l'utilisation de la géolocalisation pour contrôler la durée de travail a été validée par le Conseil d'Etat. Voir : CE 15 décembre 2017 Société Odeolis n° 403776 .