La décision par laquelle le Conseil constitutionnel se prononçant sur une question prioritaire de constitutionnalité déclare inconstitutionnelle, sans effet différé, une disposition législative servant de base légale à un décret, n'a pas pour effet d'abroger même implicitement ce décret. Voir : CE 30 mai 2018 n° 400912 ..