Le propriétaire d'un terrain non construit, non occupé ni exploité est recevable à former un recours pour excès de pouvoir contre un permis de construire si la construction projetée est, eu égard à ses caractéristiques et à la configuration des lieux en cause, de nature à affecter directement les conditions de jouissance de son bien : CE 28 avril 2017 M. F n° 393801- 393802 et 393803.