Décisions du 11 février 2015 du Conseil supérieur de l'audiovisuel sur le traitement des attentats terroristes survenus en France entre le 7 et le 9 janvier 2015 par les médias audiovisuels (radios et télévisions)

    Par des décisions du 11 février 2015 (voir sur le site internet du CSA), prises en formation plénière, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a relevé 36 manquements aux principes et règles de la communication audiovisuelle : 15 ont donné lieu à mise en garde et 21, plus graves, ont justifié des mises en demeure. Ces décisions motivées par le respect de la dignité de la personne humaine et les impératifs de l'ordre public portent sur les faits suivants.
    Tirant les enseignements de ces constats, le CSA prévoit d'apporter à la recommandation n° 2013-04 du 20 novembre 2013 relative au traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes par les services de communication audiovisuelle, trois adjonctions concernant le respect de la dignité de la personne humaine, la sauvegarde de l'ordre public et la maîtrise de l'antenne.

    GLOSSAIRE :  mises en demeure    

Rubriques :  défense, police, sécurité civile / médias, télécommunications, informatique

Voir aussi :
CSA - Recommandation n° 2013-04 du 20 novembre 2013 du Conseil supérieur de l'audiovisuel relative au traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes par les services de communication audiovisuelle


affaires-publiques.org : accueil - informations/contacts