2017                     (05/02/2018)           [pour obtenir un arrêt, cliquer sur le lien]

CC 28 décembre 2017 Loi de finances pour 2018 n° 2017-758 DC
Rejetant la quasi-totalité des griefs, le Conseil constitutionnel valide les réformes de la taxe d'habitation et de l'imposition des revenus du capital perçus par les particuliers, la substitution de l'impôt sur la fortune immobilière à l'impôt de solidarité sur la fortune, et la réforme des aides au logement et des règles de fixation des loyers dans le parc locatif social et ne censure d'office que six articles mineurs.

CE 28 décembre 2017 Syndicat des avocats de France et autres n° 401665
Le Conseil d'Etat juge que ne relève pas de la compétence de la juridiction administrative la requête demandant l'annulation pour excès de pouvoir de la délibération adoptée par l'assemblée générale des membres du Conseil national des barreaux formulant un avis sur les modalités d'élection de ses membres.

CE 28 décembre 2017 Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers (ANAFE) et autres n° 415291
Le Conseil d'Etat rejette le recours contre la décision du gouvernement français de réintroduire un contrôle aux frontières intérieures pour une période de six mois (du 01/11/2017 au 30/04/2018), après avoir notamment jugé que cette mesure de police est proportionnée à l'état de la menace terroriste et ne méconnaît pas les règles européennes quant à sa durée.

CE 28 décembre 2017 M. B c/ Office français de protection des réfugiés et apatride (OFPRA) n° 404768
Le juge de l'asile, saisi d'une demande de protection subsidiaire, doit rechercher d'office s'il existe, dans la région dont l'intéressé provient, une situation de conflit armé caractérisant une violence généralisée de nature à lui faire courir une menace grave, directe et individuelle pour sa vie ou sa personne en cas de retour dans son pays d'origine.

CC 28 décembre 2017 Loi de finances rectificative pour 2017 n° 2017-759 DC
Le Conseil constitutionnel écarte les griefs visant la procédure d'adoption de la loi et son article 11 apportant des aménagements à la réforme du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, ainsi que par voie d'exception l'article 60 de la loi du 29 décembre 2016 de finances pour 2017 l'ayant adoptée, mais il censure d'office deux articles en tant que cavaliers budgétaires.

CE 28 décembre 2017 M. A n° 396571
Le Conseil d'Etat valide l'anonymat du donneur de gamètes après avoir refusé d'exercer un contrôle in concreto de conventionnalité : au regard de la finalité du législateur d'éviter la remise en cause de l'éthique qui s'attache à toute démarche de don d'éléments ou de produits du corps humain, aucune circonstance particulière propre à un demandeur n'est susceptible de porter une atteinte excessive à la ConvEDH.

CE 28 décembre 2017 Société d'études et de réalisations immobilières et foncières 3B et autres n° 406782 et 411764
Des constructions distinctes ne comportant pas de liens physiques ou fonctionnels entre elles n'ont pas à faire l'objet d'un permis unique, mais peuvent faire l'objet d'autorisations distinctes dont la conformité aux règles d'urbanisme est appréciée par l'autorité administrative pour chaque projet pris indépendamment.

CE 22 décembre 2017 M. S n° 406360, 406589
Le Conseil d'État confirme la radiation d'un médecin n'ayant pas pratiqué les vaccinations obligatoires d'un enfant et ayant porté des mentions mensongères sur le carnet de santé de celui-ci prononcée par les instances disciplinaires ordinales.

CE Sect. 22 décembre 2017 Commune de Sempy n° 395963
Le Conseil d'Etat précise les conditions d’entrée en vigueur et d'utilisation de l’article L. 600-9 du code de l’urbanisme instituant un pouvoir de régularisation du juge en matière de document d'urbanisme et admet que le juge peut prendre en compte des éléments postérieurs à l’acte en litige uniquement s'il est affecté par des vices de forme ou de procédure ne constituant pas une garantie et sans influence sur le sens de la décision.

CE sect. 22 décembre 2017 M. A n° 408811
Un arrêt de la CourEDH constatant que la mise à exécution d'un décret d'extradition emporterait violation de l'une des stipulations de la convention, empêche l'extradition sur le fondement de ce décret mais ne fait pas obstacle à une décision ultérieure d'extradition, au vu d'éléments nouveaux de nature à satisfaire aux exigences de la convention.

CE 22 décembre 2017 Société Allis n° 399804
Le refus d'autoriser le licenciement d'un salarié protégé étant créateur de droits pour le salarié, le litige par lequel l'employeur demande au juge administratif l'annulation de ce refus pour excès de pouvoir n'est pas privé d'objet en raison de ce que ce refus aurait cessé, en cours d'instance, de faire obstacle au licenciement.

CC 21 décembre 2017 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 n° 2017-756 DC
Ne censurant que quelques dispositions, pour l'essentiel d'office, pour n'avoir pas leur place dans la loi, le Conseil constitutionnel déclare conformes à la Constitution le dispositif en faveur du pouvoir d'achat (réduction des cotisations sociales/hausse de la CSG) et la suppression du régime social des indépendants au profit du régime général.

CC 15 décembre 2017 M. Jean-Philippe C. [Assujettissement du constituant d'un trust à l'impôt de solidarité sur la fortune] n° 2017-679 QPC
L'assujettissement du constituant d'un trust à l'impôt de solidarité sur la fortune ne méconnaît pas le principe d'égalité devant les charges publiques sous une réserve d'interprétation, et est déclaré conforme à la Constitution.

CC 15 décembre 2017 M. David P. [Délit de consultation habituelle des sites internet terroristes II] n° 2017-682 QPC
Ne reconnaissant pas l'intention terroriste de l'auteur de la consultation comme un élément constitutif de l'infraction, le délit de consultation habituelle des sites internet terroristes, dans sa nouvelle rédaction issue de la loi du 28 février 2017, méconnaît la liberté de communication et est déclaré contraire à la Constitution.

CC 15 décembre 2017 SCI Marlin [Exonération de la taxe sur les locaux à usage de bureaux] n° 2017-681 QPC
L'exonération de la taxe sur les locaux à usage de bureaux instituée dans la région Île-de-France dont bénéficie les locaux administratifs et les surfaces de stationnement des établissements d'enseignement privés sous contrat avec l'État mais non ceux des établissements d'enseignement privés hors contrat, est conforme à la Constitution.

CE 15 décembre 2017 M. Brilxxxx n° 402259
La délibération par laquelle le bureau du Conseil économique, social et environnemental (CESE) statue sur la recevabilité d'une pétition dont le Conseil est saisi en vérifiant si les conditions posées sont remplies, a le caractère d'une décision administrative susceptible d'un recours pour excès de pouvoir.

CE 15 décembre 2017 Société Odeolis n° 403776
L'utilisation par un employeur d'un système de géolocalisation pour assurer le contrôle de la durée du travail de ses salariés n'est licite que lorsque ce contrôle ne peut pas être fait par un autre moyen, fût-il moins efficace que la géolocalisation.

CE 15 décembre 2017 M. B n° 405845
La liste des noms, prénoms, fonctions et numéros de matricules des agents, officiers, gendarmes et/ou policiers affectés au Centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR) n'est pas un document administratif communicable car cette communication est susceptible de porter atteinte à la sécurité publique ou à la sécurité des personnes.

CE 13 décembre 2017 Société Bouygues Télécom et autres n° 401799, 401830 et 401912
Le Conseil d'Etat précise les conditions dans lesquelles un recours pour excès de pouvoir peut viser les lignes directrices par lesquelles les autorités de régulation définissent, le cas échéant, les conditions dans lesquelles elles entendent mettre en oeuvre les prérogatives dont elles sont investies, et il précise aussi l'office du juge.

CE 13 décembre 2017 Président du Sénat n° 411788
Une nomination devant intervenir dans le cadre de l'article 13, al. 5, de la Constitution, n'est pas irrégulière lorsque le respect de cette procédure a été rendu impossible à cause du refus injustifié du président d'une assemblée parlementaire de procéder à la convocation de la commission permanente compétente pour formuler un avis.

CE 13 décembre 2017 Centre communal d'action sociale d'Aimargues n° 393466
Le Conseil d'Etat précise les conditions dans lesquelles une décision financière non formalisée peut, eu égard notamment à la situation du bénéficiaire et au comportement de l'administration, être créatrice de droits pour son bénéficiaire et ne peut donc être retirée que dans les conditions fixées par la jurisprudence Ternon (illégalité et délai de quatre mois).

TC 11 décembre 2017 Commune de Capbreton n° 4103
Le litige né de l'exécution de contrats passés entre une société ayant conclu une convention d'aménagement avec une commune et les sociétés assurant la réalisation des travaux de construction dans la zone d'aménagement, est de la compétence du juge judiciaire, y compris pour les contrats passés pour des opérations de construction ayant le caractère de travaux publics.

TC 11 décembre 2017 M. A c/ Maison départementale des personnes handicapées de l'Hérault (MDPH 34) n° 4105
Le contentieux portant sur la réparation de la perte de chance d'obtenir une prestation sociale, née de la faute commise dans l'instruction de la demande de l'allocataire par un service public administratif, est de la compétence de la juridiction judiciaire lorsque le contentieux des décisions portant sur cette prestation sociale relève de la juridiction judiciaire.

TC 11 décembre 2017 Agent judiciaire de l'Etat c/ Société MPC Münchmeyer Petersen Steamship GmbH & Co KG et autres n° 4107
Le litige portant sur le bien-fondé d'une créance que l'Etat estime détenir sur le propriétaire et l'armateur d'un navire, au titre des dépenses qu'il a engagées, dans le cadre de ses missions de police administrative, pour mettre fin au péril résultant de la perte en mer de conteneurs, relève de la compétence de la juridiction administrative.

CE 8 décembre 2017 Fédération Allier nature n° 404391
Le principe de non-régression en matière d'environnement n'est pas nécessairement méconnu par un changement de réglementation consistant à soumettre les projets à une évaluation environnementale au cas par cas alors qu'auparavant ils y étaient soumis systématiquement ou à supprimer toute évaluation environnementale en abandonnant une évaluation au cas par cas.

CC 8 décembre 2017 Union syndicale des magistrats [Indépendance des magistrats du parquet] n° 2017-680 QPC
Le Conseil constitutionnel déclare conformes à la Constitution les dispositions plaçant les magistrats du parquet sous l'autorité du garde des sceaux, ministre de la justice, après avoir notamment jugé qu'elles assurent une conciliation équilibrée entre le principe d'indépendance de l'autorité judiciaire et les prérogatives que le gouvernement tient de l'article 20 de la Constitution.

CC 8 décembre 2017 Département de La Réunion [Fonds exceptionnel à destination des collectivités territoriales connaissant une situation financière particulièrement dégradée] n° 2017-678 QPC
Les dispositions prévoyant que le Fonds exceptionnel à destination des collectivités territoriales connaissant une situation financière particulièrement dégradée comporte deux enveloppes, l'une pour les départements de métropole et l'autre pour ceux d'outre-mer et renvoyant à un décret la fixation de leur montant, sont constitutionnelles.

CE 6 décembre 2017 Ministre des affaires étrangères et du développement international n° 405841
Dans le prolongement de sa jurisprudence, le Conseil d'Etat précise les modalités de détermination de la réparation due par la personne publique qui a irrégulièrement maintenu sans affectation un fonctionnaire au-delà d’un délai raisonnable.

CE 6 décembre 2017 Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens et de cérébro-lésés (UNAFTC) n° 403944
Le Conseil d’Etat rejette le recours contre le décret n° 2016-1066 du 3 août 2016 modifiant le code de déontologie médicale et relatif aux procédures collégiales et au recours à la sédation profonde et continue jusqu'au décès prévus par la loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie.

CE 6 décembre 2017 Société Axa Corporate Solutions Assurances n° 396751
S'agissant d'un contrat d’assurance conclu dans le cadre d'un marché public, il appartient au juge de rechercher si une réticence ou une fausse déclaration intentionnelle de la part de l'assuré a été de nature à avoir changé l'objet du risque ou à en avoir diminué l'opinion pour l'assureur et constitue un vice d’une particulière gravité justifiant que le juge écarte ce contrat.

CE 4 décembre 2017 Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur c/ Région Pays de la Loire n° 413366
Le Conseil d’État valide les « clauses d’interprétariat » prévues par un marché public de travaux de la région Pays de la Loire après avoir admis qu'elles présentent un lien suffisant avec l'objet du marché et poursuivent un objectif d'intérêt général de manière proportionnée.

CE 4 décembre 2017 Société Edenred France n° 379685
Une disposition législative, qui limite le contrôle exercé par le juge, pour chaque sanction prononcée, à un plein contrôle sur les faits invoqués, manquement par manquement, et sur la qualification retenue par l'administration, ayant été jugée conforme à la Constitution et compatible avec la ConvEDH, il n'appartient pas au juge de contrôler la proportionnalité du montant de l'amende.

CE 4 décembre 2017 Ministre de l'intérieur n° 402423
Le délai requis pour la récupération d'un point du permis de conduire n'est pas remis en cause par l'établissement au cours de cette période de la réalité d'une autre infraction commise antérieurement.

CE 4 décembre 2017 Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) n° 403454
La part de responsabilité pour certains crimes imputée personnellement au demandeur d'asile, dont la conséquence est, en cas de raisons sérieuses en ce sens, l'exclusion du statut de réfugié, ne peut être déduite de seuls éléments contextuels, elle n'implique pas que soient établis des faits précis caractérisant l'implication de l'intéressé dans ces crimes.

CE 4 décembre 2017 Mme E et autres n° 407165
Lorsqu'un permis de construire est délivré aux membres d'une indivision, la notification du recours contre ce permis doit être faite à ceux des co-indivisaires qui ont présenté la demande de permis et dont le nom, comme l'adresse, figure dans l'acte attaqué ou, lorsque les co-indivisaires ont désigné un mandataire, à ce dernier à l'adresse figurant dans l'acte attaqué.

CE 4 décembre 2017 M. C n° 406700
Les autorités françaises ne peuvent légalement refuser d'échanger contre un permis français le permis de conduire étranger présenté par un réfugié au motif que ce titre n'est pas en cours de validité, si l'intéressé s'est trouvé empêché d'en obtenir le renouvellement par le risque de persécutions auquel il est exposé dans son pays.

CC 1er décembre 2017 Ligue des droits de l'Homme [Contrôles d'identité, fouilles de bagages et visites de véhicules dans le cadre de l'état d'urgence] n° 2017-677 QPC
Les dispositions donnant au préfet le pouvoir d'autoriser, dans les zones couvertes par l'état d'urgence, les officiers de police judiciaire à procéder à des contrôles d'identité, à l'inspection visuelle et à la fouille des bagages ainsi qu'à la visite des véhicules, sont déclarées contraires à la Constitution avec effet différé de l'abrogation au 30 juin 2018.

CC 1er décembre 2017 M. Kamel D. [Assignation à résidence de l'étranger faisant l'objet d'une interdiction du territoire ou d'un arrêté d'expulsion] n° 2017-674 QPC
Par une censure partielle et deux réserves d'interprétation de certaines dispositions de l'article L. 561-1 du CESEDA, le Conseil constitutionnel contribue à l'encadrement de l'assignation à résidence sans limite de temps et en tout point du territoire des étrangers faisant l'objet d'une interdiction du territoire ou d'un arrêté d'expulsion.

CC 1er décembre 2017 Mme Élise D. [Déductibilité des dettes du défunt à l'égard de ses héritiers ou de personnes interposées] n° 2017-676 QPC
La dérogation à la déduction des dettes du défunt de l'actif successoral lorsqu'elles ont été contractées envers ses héritiers ou de personnes interposées ne méconnaît pas les principes d’égalité devant la loi et devant les charges publiques et est conforme à la Constitution.

CC 29 novembre 2017 Loi de finances rectificative pour 2017 n° 2017-755 DC
Le Conseil constitutionnel écarte les griefs visant la loi dans son ensemble et déclare conforme à la Constitution son article 1er qui institue à la charge des grandes entreprises une contribution exceptionnelle et une contribution additionnelle afin de compenser la perte de recette fiscale résultant d'une récente décision d'inconstitutionnalité.

CC 24 novembre 2017 Société Neomades [Régime d'exonération des jeunes entreprises innovantes] n° 2017-673 QPC
Le régime d'exonération des cotisations patronales de sécurité sociale en faveur des jeunes entreprises innovantes résultant de la loi de finances pour 2011 et de la loi de finances rectificative pour 2011 ne méconnaît pas la garantie des droits et est déclaré conforme à la Constitution.

CC 24 novembre 2017 Société Queen Air [Procédure de sanction devant l'autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires] n° 2017-675 QPC
La procédure de sanction devant l'autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) méconnaissant le principe d'impartialité en ne séparant pas les fonctions de poursuite des fonctions de jugement, est déclarée contraire à la Constitution avec effets différés de l'abrogation au 30 juin 2018.

CE 24 novembre 2017 M. B n° 396046
La commune ou l'EPCI compétent ayant délimité une zone d'assainissement collectif a, sur demande des propriétaires, l'obligation d'exécuter dans un délai raisonnable les travaux d'extension du réseau d'assainissement collectif afin de le raccorder aux habitations qui sont situées dans cette zone.

CE 24 novembre 2017 Syndicat mixte pour l'étude et le traitement des ordures ménagères de l'Eure n° 397227
Le Conseil d’Etat précise, s'agissant des traitements versés, les limites de l’action récursoire qu’une collectivité territoriale employant un agent en rechute consécutive à un accident de service peut former à l’encontre de la collectivité territoriale qui l’employait à la date cet accident.

CE 24 novembre 2017 Ministre de l'économie et des finances c/ Railtech International n° 403183
Appliquant la jurisprudence de la CJUE sur la récupération d’aides d’Etat au cas d’une entreprise rachetée mais qui conserve sa personnalité juridique et qui continue d’exercer pour elle-même les activités subventionnées par ces aides, le Conseil d'Etat précise la manière dont doit procéder le juge pour déterminer l'entreprise bénéficiaire d'une aide d'Etat illégale.

CE 24 novembre 2017 M. A n° 396294
La publication de l'intégralité du statut des relations collectives entre la SNCF et son personnel sur le site intranet de la SNCF est une publication de nature à faire courir les délais de recours contentieux à l'égard des agents intéressés.

CE 24 novembre 2017 M. B n° 399324
Le juge administratif doit contrôler les conditions dans lesquelles ont été mises en oeuvre par le jury lors du déroulement des épreuves les dérogations aux règles normales de déroulement des concours et des examens prévues pour les candidats handicapés, qui doivent être adaptées à la nature et à la technicité des épreuves compte tenu des précisions apportées par les candidats sur leurs besoins.

Cass. crim. 21 novembre 2017 Commune de La Salle-les-Alpes n° 17-80016
Le juge pénal saisi d'un litige portant sur la liquidation d'une astreinte prononcée pour non-exécution d'un jugement ordonnant la mise en conformité d'une construction aux règles d'urbanisme est compétent en vertu de l'article 111-5 du code pénal, pour apprécier, par voie d'exception, la légalité d'un acte administratif, comme le retrait d'un permis de construire.

CE ord. 21 novembre 2017 Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers (ANAFE) et autres n° 415289
Le juge des référés du Conseil d’État refuse de suspendre la décision du gouvernement français de renouveler au-delà du 31 octobre 2017 le rétablissement des contrôles aux frontières intérieures terrestres, aériennes et maritimes, du 1er novembre 2017 au 30 avril 2018.

CE 17 novembre 2017 Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées (SYNERPA) n° 400939
Admettant que l'avis sur un projet d'acte réglementaire peut être recueilli avant la promulgation de la loi pour l'application de laquelle ce texte doit être pris, le Conseil d'Etat distingue les conséquences à tirer de modifications du texte législatif postérieures à la consultation, selon que l'avis est rendu à titre obligatoire ou facultatif.

CE 17 novembre 2017 M. B n° 400976
L'absence d'agrément ou d'assermentation des agents de droit privé désignés par les caisses d'allocations familiales pour conduire des contrôles sur les déclarations des bénéficiaires du RSA sont de nature à affecter la validité des constatations des procès-verbaux qu'ils établissent à l'issue de ces contrôles et à empêcher qu'elles constituent le fondement d'une décision.

CE 17 novembre 2017 Société Laboratoire Abbvie n° 398573 et 404459
Le Conseil d'Etat précise les conditions dans lesquelles une décision implicite de rejet peut être motivée, lorsque la motivation est imposée par le droit de l'Union européenne, par référence à un avis rendu de façon anticipée.

CE 17 novembre 2017 M. B n° 400606
Le Conseil d'Etat précise les conditions de l'appréciation de la bonne foi d'un bénéficiaire du revenu de solidarité active par le juge saisi d'un recours dirigé contre la décision rejetant sa demande de remise gracieuse d'un indu de cette allocation ayant pour cause des omissions déclaratives.

CE ord. 17 novembre 2017 M. A n° 415439
L'article R. 414-1 du code de justice administrative, qui prévoit que, lorsqu'elle est présentée par un avocat, la requête doit, à peine d'irrecevabilité, être adressée à la juridiction par Télérecours, est applicable au référé-liberté.

CC 16 novembre 2017 AN, Vaucluse (4ème circ.), M. Gilles Laroyenne n° 2017-5256 AN/QPC
Ayant rejeté la QPC portant sur le délai imparti pour saisir le Conseil constitutionnel après la proclamation des résultats des élections législatives, le Conseil constitutionnel rejette comme irrecevable une requête présentée hors délai.

CC 16 novembre 2017 A.N., Val-d'Oise (1ère circ.), Mme Isabelle Muller-Quoy et autre, Mme Denise Cornet et autres (2 esp.) n° 2017-4999/5007/5078 AN QPC et n° 2017-4999/5007/5078 AN
Le Conseil constitutionnel prononce, dans une première décision, un non-lieu à statuer sur la QPC portant sur les dispositions du code électoral prévoyant l'inéligibilité des présidents des conseils de prud'hommes aux élections législatives et, dans une seconde décision, annule les résultats dans une circonscription à cause de cette inéligibilité frappant le remplaçant de la candidate élue.

CE 15 novembre 2017 Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen n° 403275
La fouille des poubelles n'étant ni un droit ni une situation légalement constituée, un arrêté municipal l'interdisant en ne visant pas toute appropriation d'objets placés dans les poubelles, mais une pratique d'exploration systématique des conteneurs entraînant l'éparpillement des déchets, constitue une mesure de police proportionnée et non discriminatoire.

CE 15 novembre 2017 Centre hospitalier de Lannion n° 403317
Dans le cas où le service public hospitalier qui a dû indemniser un patient ayant subi un dommage causé par la défaillance d'un produit ou appareil de santé n'est pas lié par un contrat administratif au fabricant de ce produit ou appareil, son action en garantie contre le fabricant relève de la compétence de la juridiction judiciaire.

CC 10 novembre 2017 M. Antoine L. [Saisine d'office du juge de l'application des peines] n° 2017-671 QPC
Ne méconnaissant pas le principe d'impartialité des juridictions sous réserve de toujours respecter une procédure contradictoire pour les décisions défavorables, la saisine d'office du juge de l'application des peines, ou plus précisément l'exercice par lui de certains pouvoirs d'office dans le cadre de l'instance dont il est saisi, est conforme à la Constitution.

CC 10 novembre 2017 Association Entre Seine et Brotonne et autre [Action en démolition d'un ouvrage édifié conformément à un permis de construire] n° 2017-672 QPC
L'action en démolition d'un ouvrage édifié conformément à un permis de construire, qui peut être introduite devant le juge judiciaire après l'annulation contentieuse du permis, est conforme à la Constitution en tant que son exercice est restreint aux quinze catégories de zones énumérées à l'article L. 480-13 du code de l'urbanisme.

CE 8 novembre 2017 Association spirituelle de l'Eglise de Scientologie Celebrity Centre (ASES-CC) n° 375704
L'ENM pouvait refuser de communiquer à l'Eglise de scientologie les documents remis aux participants lors des formations sur les dérives sectaires organisées par l'école soumis aux droits de propriété littéraire et artistique et, pour des motifs de sécurité publique et de sécurité des personnes, les noms des intervenants au sein de ces formations ainsi que ceux des inscrits et participants.

CE 8 novembre 2017 La Poste n° 402103
Dans le cas où l'agent public fait l'objet d'un déplacement d'office, il doit être regardé comme ayant été mis à même de solliciter la communication de son dossier s'il a été préalablement informé de l'intention de l'administration de le muter dans l'intérêt du service, quand bien même le lieu de sa nouvelle affectation ne lui aurait pas alors été indiqué.

CE 8 novembre 2017 Groupement d'information et de soutien des immigré.e.s et autres n° 406256
Nonobstant la compétence de principe du département en matière d'aide sociale à l'enfance, l'Etat peut légalement prendre en charge des mineurs isolés, au titre de ses pouvoirs de police générale, au motif du principe de la dignité humaine, lorsque des circonstances à caractère exceptionnel l'exigent, comme lors du démantèlement de la jungle de Calais.

CE 8 novembre 2017 Société Battos n° 403599
Dès lors qu'un bâtiment a été régulièrement construit, seules des dispositions expresses de la réglementation locale d'urbanisme prévoyant l'interdiction de la reconstruction à l'identique de bâtiments détruits par sinistre ou démolis peuvent faire légalement obstacle à sa reconstruction.

CE 8 novembre 2017 Université de Lorraine n° 394764
L'illégalité de la désignation des membres d'un organisme collégial faite en application d'un règlement illégal est invocable par voie d'exception à l'appui de conclusions dirigées contre une délibération de cet organisme mais une telle exception d'illégalité n'est recevable que tant que la désignation litigieuse n'est pas devenue définitive.

CE 8 novembre 2017 Caisse primaire d'assurance maladie de Bayonne n° 398480
Le Conseil d'Etat précise l'office de la section des assurances sociales du Conseil national de l'ordre des médecins pour apprécier l'existence d'un abus d'honoraires : elle doit déterminer si le nombre global d'actes effectués par l'intéressé au cours d'une même journée révèle la cotation d'actes fictifs, ou d'actes effectués dans des conditions telles qu'ils équivalent à une absence de soins.

CE 8 novembre 2017 Société lyonnaise des eaux France n° 396589
Un recours en interprétation de stipulations contractuelles n'est recevable que dans la mesure notamment où il peut être valablement soutenu que ces stipulations sont obscures ou ambiguës, indique le Conseil d'Etat qui laisse à l'appréciation souveraine des juges du fond le caractère obscur ou ambigu de stipulations contractuelles, sauf dénaturation.

CE 8 novembre 2017 M. B n° 402951
Le Conseil d'Etat précise les conditions dans lesquelles l'autorité territoriale peut refuser la demande d'un sapeur-pompier professionnel, dont la difficulté à exercer des fonctions opérationnelles est reconnue médicalement, à bénéficier d'un congé pour raison opérationnelle avec constitution de droits à pension.

CE 31 octobre 2017 Société MB Terrassements Bâtiments n° 410772
Pour les marchés passés selon une procédure adaptée, l'acheteur a l'obligation de notifier au soumissionnaire concerné le rejet de son offre mais pas la décision d'attribution du marché, et cela a pour effet de rendre inopérants divers moyens devant le juge du référé contractuel.

CC 27 octobre 2017 M. Didier C. [Amende proportionnelle pour défaut de déclaration des contrats de capitalisation souscrits à l'étranger] n° 2017-667 QPC
L'amende proportionnelle pour défaut de déclaration des contrats de capitalisation souscrits à l'étranger méconnaît le principe de proportionnalité des peines et est déclarée contraire à la Constitution.

CC 27 octobre 2017 M. Mikhail P. [Effacement anticipé des données à caractère personnel inscrites dans un fichier de traitement d'antécédents judiciaires] n° 2017-670 QPC
L'impossibilité pour toutes les personnes mises en cause d'obtenir l'effacement anticipé des données à caractère personnel inscrites dans un fichier de traitement d'antécédents judiciaires (TAJ) est inconstitutionnelle avec effet différé au 1er mai 2018.

CC 27 octobre 2017 Société EDI-TV [Taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision II] n° 2017-669 QPC
La taxe sur les éditeurs et distributeurs de services de télévision qui ont programmé une oeuvre audiovisuelle ou cinématographique éligible aux aides financières du Centre national du cinéma et de l'image animée est inconstitutionnelle en tant qu'elle est assise sur le montant des sommes versées aux régisseurs de messages publicitaires et de parrainage.

CC 27 octobre 2017 Epoux B. [Exonération des plus-values de cession de logements par des non résidents] n° 2017-668 QPC
L'exonération des plus-values de cession de logements par des non résidents ressortissants d'un État membre de l'UE ou d'un autre État partie à l'accord sur l'EEE ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales est conforme à la Constitution.

CE 25 octobre 2017 Fédération morbihannaise de la Libre Pensée et autres n° 396990
La croix surplombant la statue du pape Jean-Paul II, érigée sur une place publique de Ploërmel, est, eu égard à ses caractéristiques, un signe ou emblème religieux au sens de l'article 28 de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises de l’Etat, et méconnaît ces dispositions, contrairement à l'arche sur lequel elle repose.

CE 25 octobre 2017 Mme A n° 404998
Pour la victime atteinte d'une maladie évolutive comme le virus de l'hépatite C, le point de départ du délai de la prescription décennale -fixé à la consolidation des dommages par l'article L. 1142-28 du code de la santé publique - commence à courir à compter de la disparition du virus et non à compter de la date de la stabilisation des troubles.

CE 25 octobre 2017 Commune du Croisic n° 402921
Lorsqu'un contrat de concession est conclu entre deux personnes publiques, les stipulations contractuelles doivent permettre, en cas de résiliation pour motif d'intérêt général, d'assurer au concessionnaire l'indemnisation de la part non amortie des biens de retour selon les principes dégagés par l'arrêt "commune de Douai", sans pouvoir y déroger.

CE 25 octobre 2017 Ministre des finances et des comptes publics n° 396425
Il résulte des dispositions de l'article R. 26 du code des pensions civiles et militaires de retraite (CPCMR), qui fixent une durée exprimée en jours calendaires et non en mois ou en parties de trimestre, qu'une période de service égale ou supérieure à quarante-cinq jours calendaires constitue un trimestre liquidable.

CE 25 octobre 2017 Elections du président et des vice-présidents de la communauté de communes du Nord n° 410195
C'est au maire de la commune où a été fixé le siège de l'établissement public de coopération intercommunale qu'il appartient de procéder à la convocation de la séance au cours de laquelle il est procédé à l'élection du président de cet établissement public.

CE 25 octobre 2017 Ministre de l'agriculture et de l'alimentation n° 403391, 403405 et 403407
Le Conseil d'Etat annule les arrêts de la cour administrative d'appel de Bordeaux ayant jugé que la responsabilité de l'Etat était engagée, au titre de l'état de catastrophe naturelle, à l'égard de trois sylviculteurs, à la suite de la survenue de la tempête Klaus, après avoir infirmé l'appréciation par la cour du caractère non assurable des dommages subis par les sylviculteurs.

CE 25 octobre 2017 Mme A, ép. B n° 400950
La victime atteinte d'une affection évolutive insusceptible d'amélioration doit solliciter une indemnisation pour chaque nouvelle période ouvrant droit à réparation et le juge de l'indemnité, saisi de conclusions en ce sens, peut lui allouer une rente provisionnelle sous la condition de la production régulière de certificats attestant de la persistance du préjudice indemnisé.

CE 25 octobre 2017 M. B n° 392578
Lorsque le juge retient la qualification de contravention de grande voirie, il est tenu d'infliger une amende au contrevenant et il peut, alors même que les textes applicables ne prévoient pas de modulation des amendes, moduler leur montant dans la limite du plafond prévu par la loi et du plancher que constitue le montant de la sanction directement inférieure.

CE 23 octobre 2017 M. et Mme D n° 374106
Les juges de la Cour nationale du droit d'asile qui se sont prononcés sur une première demande d'admission au statut de réfugié ou au bénéfice de la protection subsidiaire peuvent régulièrement délibérer à nouveau sur une demande des mêmes personnes tendant au réexamen de leur demande initiale.

CE avis cont. 23 octobre 2017 Mme A n° 412285
Un jugement relatif à la détermination du montant et au versement de l'allocation temporaire d'invalidité, demandée par un fonctionnaire ou un agent public avant la liquidation de sa pension, est un jugement tranchant un litige en matière de pensions et est donc insuceptible d'appel.

CC 20 octobre 2017 Confédération générale du travail - Force ouvrière [Conditions d'organisation de la consultation des salariés sur un accord minoritaire d'entreprise ou d'établissement] n° 2017-664 QPC
Les conditions d'organisation de la consultation des salariés sur un accord minoritaire d'entreprise ou d'établissement avant l’ordonnance n° 2017-1385 du 22 septembre 2017 sont constitutionnelles en ce qu'elles concernent les entreprises dépourvues de délégué syndical et inconstitutionnelles en ce qu'elles concernent celles en ayant au moins un.

CC 20 octobre 2017 Jean-Marc L. [Compétence du vice-président du Conseil d'État pour établir la charte de déontologie de la juridiction administrative] n° 2017-666 QPC
La compétence du vice-président du Conseil d'État pour établir la charte de déontologie de la juridiction administrative ne méconnaît pas le principe d'impartialité des juridictions et n'est pas inconstitutionnelle.

CC 20 octobre 2017 Confédération générale du travail - Force ouvrière [Licenciement en cas de refus d'application d'un accord en vue de la préservation ou du développement de l'emploi] n° 2017-665 QPC
Les dispositions issues de la loi El Khomri portant sur le licenciement du salarié qui refuse l'application à son contrat de travail d'un accord en vue de la préservation ou du développement de l'emploi sont conformes à la Constitution sous réserve que le licenciement soit prononcé dans un délai raisonnable après le refus.

CE 20 octobre 2017 M. et Mme B n° 405572
Le juge doit tenir compte de l'ensemble des circonstances de fait résultant de l'instruction pour rechercher si l'intéressé justifie d'une résidence stable et effective en France et ne peut se fonder exclusivement sur la fréquence de ses séjours à l'étranger pour exclure le droit au bénéfice du revenu de solidarité active.

CE 20 octobre 2017 Association de l'environnement et du cadre de vie du quartier « Epi d'or » - Saint-Cyr-l'Ecole n° 400585
Une association de défense de l'environnement et du cadre de vie d'un quartier ayant pour objet la mise en oeuvre de tous les moyens disponibles pour la sauvegarde et l'amélioration du cadre de vie de ses habitants a intérêt à agir contre un permis de construire trois maisons d'habitation sur un terrain jusqu'alors non bâti.

CE 20 octobre 2017 MM C et autres n° 402111
Pour fixer le montant de l'aide sociale pour la prise en charge des frais d'hébergement dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, les juridictions de l'aide sociale doivent prendre en compte la décision du juge judiciaire en matière d'obligation alimentaire.

CC 19 octobre 2017 Époux T. [Exonération d'impôt sur le revenu de l'indemnité compensatrice de cessation de mandat d'un agent général d'assurances II] n° 2017-663 QPC
Le bénéfice de l'exonération d'impôt sur le revenu de l'indemnité compensatrice de cessation de mandat d'un agent général d'assurances ne peut être subordonné à ce que l'activité soit exercée à titre individuel par un nouvel agent général d'assurances.

CE 16 octobre 2017 M. D et Mme B n° 408374
Les moyens tirés de la méconnaissance du droit d'asile, de la protection subsidiaire et des stipulations des articles 2 et 3 de la Convention européenne des droits de l'homme ne sont pas de nature à créer, au sens du référé-suspension, un doute sérieux sur la légalité d'un refus de visa opposé à un ex-interprète des forces armées françaises en Afghanistan.

CE 16 octobre 2017 M. A n° 408344
Le moyen tiré de l'erreur manifeste d'appréciation des conséquences du refus de visa opposé à un ressortissant afghan peut être propre à créer un doute sérieux sur sa légalité au sens du référé-suspension, eu égard aux risques qu'il encourt du fait des missions accomplies pendant plusieurs années en qualité d'interprète auprès des forces armées françaises en Afghanistan.

CE 16 octobre 2017 Société civile de construction vente (SCCV) du 109-131 avenue Gambetta à Bagnolet n° 401706
Lorsque l'institution d'une servitude de cour commune est requise pour l'édification d'une construction, le permis de construire autorisant cette construction ne peut être délivré sans qu'aient été fournis par le pétitionnaire les documents justifiant de ce qu'une telle servitude sera instituée lors de l'édification de la construction projetée.

CE 16 octobre 2017 OPH d'Avignon n° 396494
Le Conseil d'Etat admet, implicitement, que les conclusions à fin de dommages et intérêts pour procédure abusive, sur le fondement de l'article L. 600-7 du code de l'urbanisme, peuvent être présentées en appel au titre de la procédure engagée devant la juridiction de première instance et de celle devant la juridiction d'appel.

CE 16 octobre 2017 M. E n° 383459 et 395480
Le Conseil d'Etat admet que des données statistiques peuvent constituer des éléments de fait susceptibles de faire présumer une discrimination et rappelle qu'un jury ne peut exiger des candidats à un concours qu'ils lui fournissent d'autres renseignements que ceux prévus par les textes applicables à ce concours.

CE 16 octobre 2017 Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) n° 401585
Le bénéfice de la protection subsidiaire peut être accordé au motif que pour rejoindre sa région de destination l'intéressé doit traverser une région qui connaît un degré de violence généralisée tel qu'il existe des motifs sérieux et avérés de penser qu'un civil y courre, du seul fait de sa présence temporaire, un risque réel de subir une menace grave, directe et individuelle contre sa vie ou sa personne.

CE 16 octobre 2017 M. B et autres n° 398902
Lorsque le juge administratif décide, sur le fondement de l'article L. 600-5 du code de l'urbanisme, de n'annuler que partiellement l'autorisation d'urbanisme, il lui appartient de constater préalablement qu'aucun des autres moyens présentés devant lui susceptibles de fonder une annulation totale de cette autorisation ne peut être accueilli et d'indiquer dans sa décision pour quels motifs ces moyens doivent être écartés.

CE 13 octobre 2017 Mme B n° 396934
Le temps durant lequel un agent bénéficie, pour les périodes d'astreinte, d'un logement situé à proximité ou dans l'enceinte du lieu de travail, mis à sa disposition par son employeur pour lui permettre de rejoindre le service dans les délais requis, ne peut être qualifié de temps de travail effectif.

CE 13 octobre 2017 Mme B n° 398856
Les fonctions exercées par des médecins scolaires doivent, alors même qu'elles consistent principalement en l'accomplissement de missions de prévention et de promotion de la santé, être regardées comme de même nature que celles de praticien hospitalier, pour leur classement dans ce corps en cas de succès au concours de recrutement.

CC 13 octobre 2017 Syndicat CGT des salariés des hôtels de prestige économique [Impossibilité pour les salariés mis à disposition d'être élus à la délégation unique du personnel] n° 2017-661 QPC
L'impossibilité pour les salariés mis à disposition d'être élus à la délégation unique du personnel ne méconnaît ni le principe de participation des travailleurs à leurs conditions de travail ni le principe d'égalité devant la loi et est déclaré conforme à la Constitution.


Page Suivante


affaires-publiques.org : accueil - informations/contacts