Décret n° 2022-615 du 22 avril 2022 relatif à l'expérimentation d'un prêt ne portant pas intérêt pour financer l'acquisition d'un véhicule dont les émissions de dioxyde de carbone sont inférieures ou égales à 50 grammes par kilomètre (Lien Legifrance, JO 24/04/2022)

    Le décret précise les modalités de mise en oeuvre de l'expérimentation, pour deux ans à compter du 1er janvier 2023, d'un prêt à taux zéro pour financer l'acquisition d'un véhicule dont les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont inférieures ou égales à 50 grammes par kilomètre (faible niveau d'émission au sens de l'art. D224-15-11 du code de l'environnement). Pris pour l'application de l'article 107 de la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, le décret définit notamment le périmètre géographique et les conditions d'éligibilité applicables aux bénéficiaires et aux véhicules. Le prêt peut ainsi être consenti aux personnes physiques ou morales domiciliées ou justifiant d'une activité professionnelle dans une intercommunalité dont une partie du territoire est située dans une zone à faibles émissions mobilité rendue obligatoire et dont les normes de qualité de l'air ne sont pas respectées de manière régulière au 1er janvier 2023, ou dans une intercommunalité directement limitrophe de celle-ci. Les personnes physiques éligibles au prêt sont celles dont le foyer fiscal dispose d'un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 14 000 euros. Les personnes morales éligibles au prêt sont les entreprises répondant à la définition de la microentreprise. Les prêts consentis sont destinés à financer l'acquisition, y compris par le recours à la location de longue durée ou avec option d'achat dans le cadre d'un contrat d'une durée supérieure ou égale à deux ans, d'une voiture particulière ou d'une camionnette, dont le poids total autorisé en charge est inférieur ou égal à 2,6 tonnes et dont les émissions de dioxyde de carbone sont inférieures ou égales à 50 grammes par kilomètre. Le coût d'acquisition de ces véhicules ne peut excéder les seuils indiqués et en cas d'achat, le montant du prêt ne peut excéder les montants fixés. (D'après la notice publiée avec le décret)

Rubriques :  environnement / commerce, industrie et transport / capitaux, banques et assurances

Voir aussi :
Loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets


affaires-publiques.org : accueil - informations/contacts